nouveau logo Nouvelle AquitaineVienne 86 logo2 2015Vous trouverez ici de nombreuses informations et outils dédiés au fonctionnement associatif, des actualités du monde associatif ainsi que de nombreuses ressources destinées à aider les bénévoles et responsables associatifs à faire vivre leurs projets.

cribLe Centre de Ressources Départemental de la Vie Associative, c'est aussi et surtout une équipe de professionnels à votre écoute pour vous accompagner et vous aider dans l'administration de votre association.
Vous pouvez les contacter ou les rencontrer au siège de la Ligue de l'enseignement de la Vienne.


Imprimer
04
Juil

Ca tourne au village !

35173713 1665155200265639 5683683157992275968 nEn partenariat avec le Futuroscope et avec le concours de la Mouette à 3 Queues, la Ligue de l’enseignement de la Vienne a organisé pour la deuxième année consécutive des séjours cinéma à destination des établissements scolaires sur son village vacances les Chalets de Moulière à Vouneuil-sur-Vienne. Les élèves accueillis ont endossé toutes les casquettes d'un plateau de tournage, script, costumier, réalisateur, régisseur, acteur…

Cette année, 3 séjours ont été organisés sur le village vacances : 1 séjour « Moteur, ça tourne… Action !» et 2 séjours « des Sciences sur un plateau » (en partenariat avec les Petits Débrouillards).

L’école André Turcot du Langon (85) a réalisé 3 court-métrages de fiction disponibles aux liens suivants : https://dai.ly/x6ldb07 ; https://dai.ly/x6ldb0a ; https://dai.ly/x6ldb08.

Une nouveauté cette année, la tenue de 2 séjours « des Sciences sur un plateau » durant lesquels les élèves apprennent des expériences scientifiques avec les Petits Débrouillards et les filment à la manière d’une émission de télé type « C’est pas Sorcier ». Ce séjour permet à la fois d’intégrer une démarche scientifique et d’apprendre les différents postes sur un plateau de tournage. Les films réalisés par l’école St Joseph des Brotteaux de Lyon sont accessibles aux liens suivants : https://www.youtube.com/watch?v=FgiN8hS5GHE ; https://www.youtube.com/watch?v=QnRYPMFNZAg ; https://www.youtube.com/watch?v=D9QMR-8Qwls ; https://www.youtube.com/watch?v=xN8R-LNJaoI ; https://www.youtube.com/watch?v=p3rRQ6kA_1M.

Si vous souhaitez des informations au sujet de ces séjours, vous pouvez contacter Gaël Fauchon au village vacances les Chalets de Moulière : 05.49.85.84.46 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

 


Imprimer
02
Juil

Remise du rapport vie associative au Premier Ministre : "Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement »

IMG 20180608 151112-nrif5up4qske0773lblgvwn2yicvrsui5goht4dl7w

 

 "A l'heure où les inégalités affectant les territoires et les personnes s'accroissent, les associations mettent le lien social au cœur de leur projet. Elles contribuent à faire vivre l'intérêt général de proximité."

Le Mouvement Associatif a remis à Edouard Philippe, Premier ministre, le rapport du secteur associatif "Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d'une société de l'engagement". Ce travail collectif a été porté par Le Mouvement Associatif, qui a fédéré les associations - dont la Ligue de l'enseignement - dans la construction de mesures concrètes en faveur de la vie associative.

Le rapport propose 59 mesures. Mais il ne s’agit pas d’un catalogue de propositions. C’est une véritable stratégie globale pour la vie associative s’appuyant sur trois axes qui a été travaillée.

Axe 1 : Faire vivre les potentialités de la loi 1901

-> conforter le cadre dans lequel évolue les associations.

Axe 2 : Bâtir une politique de développement, de soutien et de reconnaissance de la vie associative

-> donner à la vie associative des moyens à la hauteur de ses enjeux.

Axe 3 : Faciliter la mission d’intérêt général des associations

-> apporter des réponses concrètes face aux facteurs de fragilisation actuels des associations et à leurs impacts sur les activités qu’elles mènent au service de l’intérêt général.

En réponse, le Premier Ministre annoncera prochainement un plan de développement pluriannuel pour la vie associative.

Lien vers l'article complet

Lien vers la synthèse du rapport

Lien vers le rapport complet

Source : Le mouvement associatif


Imprimer
01
Jui

FDVA "fonctionnement et innovation"

A compter de 2018, il soutiendra également le fonctionnement et les projets innovants des associations, en substitution des fonds auparavant attribués par les parlementaires dans le cadre de la "réserve parlementaire". Le décret d'application de ce FDVA "fonctionnement et innovation" est imminent.

Il concernera toutes les associations (y compris sportives) sur des projets et sur du fonctionnement (hors formation de bénévole réservé au FDVA existant). Ce nouveau FDVA se décline en 3 volets :

    1) aides aux petites assos locales (priorité sur les assos de moins de 2 ETP) (50 à 60 % de l'enveloppe départementale)

    2) aides aux structures associatives qui accompagnent ou appuient les assos locales (25 à 30 % de l'enveloppe départementale)

    3) aides aux projets innovants (10 à 15 % de l'enveloppe départementale)

Les associations souhaitant une demande de subvention dans le cadre de ce FDVA devront le faire via la plateforme  Le compte Asso

Attention, les délais seront courts entre la publication de l'appel à projets et la date limite d'envoi des demandes.

Pour plus d'informations :

Nous vous invitons à contacter la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de votre département (DDCS) (coordonnées disponibles sur la page Contacts utiles)

Lien ves l'article Le FDVA abondé de 25 millions d’euros pour soutenir les projets innovants des associations

 Source : DRJSCS (Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale)


Imprimer
01
Jui

Junior association : un impact positif sur la socialisation des jeunes

20 ans juniorAlors que le Réseau National des Juniors associations (RNJA) fête ses 20 ans, une étude évalue l’impact du passage en Junior Association (JA) dans les parcours de jeunes.

Il y a dix ans déjà, la sociologue Stéphanie Rizet menait une étude qui avait  permis d’identifier les impacts dans le champs de la citoyenneté et de l’acquisition de compétences transférable dans l’insertion socio-professionnelle des jeunes. Cette nouvelle étude interroge ses évolutions.

L’enjeu ? Porter un regard rétrospectif sur les jeunes dans la durée sur leur engagement en JA. Cette étude est aussi l’occasion d’appréhender la socialisation politique de ces jeunes, le rapport à la conscientisation de l’engagement et à des formes d’entreprendre autrement de manière coopérative.

Le rapport final est bientôt disponible mais vous pouvez d’ores et déjà retrouver l’entretien avec la chercheuse, découpé en pastilles 2 à 5 min et le film complet des résultats. Le RNJA l’a pensé comme un outil pour ouvrir la discussion, pour alimenter les débats et enrichir les idées des jeunes qui souhaiteraient s’engager, des accompagnateurs dans leurs pratiques et de tout acteurs de la vie associative et éducative.

Et parce que c’est elles et eux qui font vivre le RNJA, mais aussi parce que cette étude n’aurait pas vu le jour sans ces jeunes, des portraits de leurs parcours sont également disponibles sur notre site internet.

Le protocole de l’étude

Pour réaliser cette étude, le RNJA a passé un appel sur ses réseaux sociaux ainsi qu’auprès des relais départementaux et des accompagnateurs. Objectif : obtenir les témoignages de JA crées au début des années 2000 pour avoir le recul nécessaire. Ce questionnaire a reçu près de 140 réponses avec plus d’un tiers des répondants de plus de 26 ans, venus de 46 départements, à l’époque de leur JA. Puis, un échantillon représentatif a été identifié et 25 entretiens qualitatifs ont été menés.

Les résultats suivants sont issus de ces deux sources principales et l’ensemble du protocole a été suivi par un conseil scientifique composé du Laboratoire d’études et de recherches sur l’intervention sociale (LERIS), de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), de jeunes administrateurs nationaux et de nos relais départementaux.

Les quatre idées clés qui ressortent de l’étude

L’émancipation : La création et le suivi d’une JA apparaît comme une étape importante du processus d’émancipation. L’espace initiatique que leur offre le RNJA leur permet de prendre confiance en eux et en leurs collègues, les invite également à se dépasser, en bref, de remettre en question les rôles qui leurs sont attribués et s’octroyer les leurs.

Le rapport au monde scolaire : Le lien entre l’engagement associatif et leur parcours solaire se fait peu. On assiste à un réelle compartimentation des espaces et des vécus et le lien ne se fait que plus tard, dans la suite de leur parcours, leur engagement étant pourtant souvent décisif dans leurs approches professionnelles.

Les accompagnateurs et les parents : Une JA peut être accompagnée localement par un adulte de confiance (animateurs jeunesse, élus, bénévoles d’associations, équipe pédagogique, parents, etc). Si l’étude ne portait pas sur l’accompagnement, elle révèle toutefois que la posture de ces derniers influence les compétences acquises par les jeunes. De manière générale, il émerge également que les parents sont majoritairement soutenant lors de la création d’une junior association.

Vie associative – entre expérimentation et reproduction : La JA est une forme souple et simplifiée des associations classiques, c’est un véritable champs d’expérimentation où les tentatives et les échecs sont les bienvenu.e.s.

L’étude montre aussi que malgré cette forme souple, les jeunes expérimentent peu dans leur gouvernance et ont tendance à reproduire les schémas du monde associatif « adulte » : ils vont désigner un.e président.e, un.e trésorier.e et un.e secrétaire. L’influence extérieure est aussi manifeste. Elle est aussi bien souvent due à la méconnaissance du monde associatif, aux poncifs des interlocuteurs (banques, collectivités etc.)

Autre tendance à la reproduction : le rapport à la pérennité et la transmission de la structure, même lorsque le projet est fini ou ne mobilise plus, les jeunes ne veulent pas laisser mourir leur junior association. Se posent alors les questions de transmissions à d’autres mineurs ou la transformation en association traditionnelle déposée à la préfecture.

En savoir plus sur les Juniors Associations : https://juniorassociation.org.

Source : https://laligue.org/

 


Imprimer
03
Mai

Et si on valorisait l'utilité sociale ?

Le dernier numéro de La Vie associative, le magazine du Mouvement associatif est en ligne. Il est dédié aux enjeux et pratiques du monde associatif en matière d'évaluation et d'impact social.

Le choix fait par le Mouvement associatif de s'emparer du sujet de l'évaluation est motivé par des convictions d'abord. La première des convictions est que lorsqu'on est un acteur d'intérêt général on a une responsabilité particulière à assumer. Celle d'être en capacité de rendre compte de ce que l'on entreprend, de ce que l'on permet et de ce que l'on produit ; et celle de l'exemplarité.

Lien vers la publication

Source : Le Mouvement associatif


Imprimer
05
Avr

La fédération interroge son réseau

La fédération est rentrée depuis 2017 dans une démarche de réécriture de son projet. Elle souhaite prendre en compte les mouvances de l'environnement tant internes qu'externes (départs en retraite, réforme territoriale, évolution des politiques publiques et leurs modalités de mise en oeuvre, relations à la nouvelle union régionale, ...).

L'objectif est multiple : valider un projet à vivre collectivement, bénévoles et salariés, dire à l'extérieur qui et ce que l'ont est, repenser le lien à l'école, repenser le lien entre la fédération et le réseau associatif, moderniser l'action et améliorer la communication.

b

Une ambition qui peut se résumer ainsi :

  • Définir et prioriser les actions en cohérence avec nos valeurs
  • Mieux organiser nos missions
  • Faire réseau dans la société d'aujourd'hui

Un comité de pilotage, constitué de bénévoles et de salariés, se réunit depuis l'année dernière pour réfléchir au futur projet et construire la démarche. Le projet sera finalisé, présenté et adopté lors de notre Assemblée générale 2019.

article projet

Février 2018 : journée de travail sur notre lien à l'école avec François Muller, directeur de la nouvelle direction "Éducation et culture" au sein de la Ligue de l'enseignement depuis la rentrée 2017.

Une étape de consultation aura lieu ce printemps. L'ensemble du réseau (associations, écoles, collectivités, collèges, lycées) va être interrogé par le biais d'un questionnaire en ligne, qui sera le support d'une journée de réflexion élargit au mois de juin.

Nous remercions par avance l'ensemble du réseau pour les réponses transmises.

 

Contact : Elise Delaunay, chargée de mission vie associative et fédérative, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Lettre d'information

Pour ne rien manquer de l'actualité de votre centre de ressources en ligne, inscrivez vous à sa lettre d'information électronique mensuelle :

Nous rencontrer

Ligue de l'enseignent de la Vienne
18, rue de la Brouette du Vinaigrier
86000 Poitiers

Tel : 05 49 38 37 40

Ouvert du lundi au vendredi
9h-12h / 14h-17h

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.